Alliance "Tous unis contre le virus"
Au sein d'une alliance « tous unis contre le virus », la Fondation de France, l'AP-HP et l'Institut Pasteur ont décidé d'unir leur force et de mobiliser tout leur réseau. Face à l'ampleur des besoins, un appel à la solidarité est lancé pour soutenir les soignants, les chercheurs et aider les personnes les plus vulnérables. 
Axe 1 : Soutenir les personnels soignants 
  • fournir du matériel pour accroître les capacités d'accueil des personnes malades et de leurs proches dans les hôpitaux ;
  • déployer des services de proximité pour soutenir et aider les personnels soignants dans leur vie quotidienne ;
  • accompagner la mise en place de cellules d'aide psychologique pour les soignants.
Axe 2 : Venir en aide aux plus vulnérables soutien aux associations de proximité, pour aider :
  • les personnes âgées confinées seules chez elles ou en établissements ;
  • les personnes vivant dans la rue ;
  • les personnes atteintes de troubles psychiques dont les soins doivent être absolument maintenus dans le contexte de confinement ;
  • les personnes fragiles qui se retrouvent très isolées.
POUR DÉPOSER UN PROJET :
Qui peut déposer un projet ?
• Les structures associatives à but non lucratif, d'intérêt général (habilitée à recevoir des dons défiscalisés), créées avant le 31/12/2019 ;
• Pour les projets d'aide aux personnels soignants et pour les aidants, les hôpitaux et structures de soin sans but lucratif, ainsi que les EHPAD pour l'aide aux aidants.
Seront traités prioritairement les demandeurs ayant déjà bénéficié de financements privés (dons, fondations) ou publics, à l'échelle locale ou nationale ;
 
Comment déposer un projet pour les axes 1 et 2 ?
Les demandeurs devront clairement identifier le public bénéficiaire de l'aide, et être en capacité d'intervenir en respectant les règles et consignes administratives et légales (notamment liées au confinement et à la distanciation sociale).
Ils s'engagent à rendre des comptes sur l'utilisation de la subvention accordée (indicateurs quantitatifs, description ou typologie des bénéficiaires, compte d'emploi détaillé de la subvention)
Les budgets proposés doivent être cohérents avec les capacités du demandeur, avec les actions projetées et avec le nombre de bénéficiaires ciblés. Le financement attribué tiendra compte des autres soutiens publics et privés, au niveau national et local, mis en oeuvre pour ces projets. Les critères seront ajustés en fonction de l'évolution des besoins et des dispositifs d'aide prévus, tant publics que privés.
Tout projet fera l'objet d'une instruction par les experts bénévoles des comités de programmes de la Fondation de France, avec un représentant de l'APHP.
Toutes les demandes devront être transmises par mail à Covid19Projets@fdf.org,  avec le dossier de subvention simplifié et le budget, ainsi que les documents administratifs courants de l'association.
Les échanges et réponses se feront de préférence par mail.
 
Axe 3 :  financer des projets de recherche, en priorité sur 5 domaines
  • l'étude du nouveau coronavirus et de la pandémie en cours afin de limiter son expansion ;
  • l'élaboration de tests permettant de détecter des anticorps contre le virus dans la population ;
  • la mise au point de traitements efficaces et innovants contre le nouveau coronavirus ;
  • le développement de vaccins ;
  • l'étude de l'impact de l'épidémie sur les soins et les soignants.
Les fonds collectés pour soutenir les chercheurs serviront à soutenir les actions de l'ensemble des acteurs de la recherche engagées dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19 : Institut Pasteur, INSERM, CNRS, INRAE, Universités, APHP, etc…Ils seront utilisés en cohérence avec les différents appels à projets lancés via des financements publics (Reacting, ANR, PHRC), ou pour financer des actions qui n'entreraient pas dans le champs de ces appels à projets.
 
Au-delà de la crise, accompagner la reprise d'activité des associations 

Dans un deuxième temps, la Fondation de France s'attachera à redonner toutes leurs capacités aux acteurs de terrain, en particulier les petites associations que cette crise va fortement fragiliser.

Ce volet sera mis en oeuvre mi-avril 2020 (définition des critères et modalités en cours d'élaboration)
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir notre actualité
 
* Champs obligatoires
 
EuropeUnion EuropéenneRépublique FrançaiseGrand EstMoselleMeuseMeurthe-et-MoselleEurométropoleBanque des territoiresVille de ReimsGrand Reims communcaute urbaine
Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du PON « Emploi et Inclusion » 2014 - 2020