Tour d'horizon de la mobilisation des différents acteurs de l'ESS face au Covid-19.

Un grand nombre d'acteurs ESS sont en première ligne pour affronter la situation, accueillir et accompagner les personnes touchées de près ou de loin par l'épidémie. Au cours de l'hsitoire, l'ESS a toujours répondu à des besoins sociaux et sociétaux en proposant des solutions innovantes aujourd'hui reconnues. Encore une fois, en pleine crise sanitaire, l'ESS a su montrer sa capacité à innover et à apporter des réponses aux besoins des populations.

Retrouvez dans la carte interactive et participative les initiatives des acteur·trices engagé·es de l'ESS.
Cette carte est partie d'une initiative néo-aquitaine portée par la CRESS avec le soutien des structures de la cellule de crises Covid & ESS-NA, notamment Inaé et le pôle ESS de la  Région Nouvelle-Aquitaine.

VOIR LA CARTE INTERACTIVE




   
Le Centre social et culturel Robert Schuman à Haguenau

 

DECOUVRIR D'AUTRES INITIATIVES

 #EPISODE 1 - PISTE 51
#EPISODE 2 - ARES & VOUS
JE DECOUVRE UNE INITIATIVE INSPIRANTE
#EPISODE 3 : CENTRE SOCIAL ET CULTUREL SCHUMAN A HAGUENAU
 

L'ESS en actions – faisons face ensemble !

La crise a provoqué une profusion d'initiatives solidaires, de nouvelles idées et coopérations. Elle a révélé les capacités d'adaptation des travailleurs et employeurs. 
Découvrez celles et ceux qui font le changement.

Situé à Haguenau, le centre social et culturel Robert Schuman se compose de deux sites. L'objectif d'un centre social et culturel est de développer une dynamique éducative et familiale. Le centre accueille en semaine les enfants de 15 mois à 12 ans au sein de son service multi-accueil et de ses structures périscolaires. Il développe des activités de loisirs pour tous pendant les vacances scolaires. Il propose un panel d'activités, des sorties…à toutes les générations pour maintenir le lien social . A l'aune du confinement, alors que tout semble vouloir s'arrêter… malgré la suspension de diverses activités sociales et culturelles, le Centre Social Schuman a maintenu près de 50% de l'activité de ses salariés…sa directrice, Vanessa Eichwald, nous explique comment l'activité a pu être en partie maintenue :

« Le Centre Social bénéficie d'un ancrage local depuis 60 ans, il est connu et reconnu par les habitants et par les collectivités.   Outre les activités socio-culturelles, il a une mission de médiation auprès des populations. Très vite, nous nous sommes adaptés pour répondre à un besoin : l'accompagnement, notamment, à la prise en main du numérique, l'aide à la compréhension des consignes sanitaires, l'aide personnalisée aux devoirs…
Une partie de l'équipe a travaillé à distance. Le personnel et les administrateurs ont été formés à l'outil de visio permettant la gestion de l'association. La mise en télétravail a été possible grâce à l'investissement réalisé au début de la crise dans le matériel informatique. Sans une bonne trésorerie, ce décaissement aurait été impossible ».

Ainsi le CSC a joué son rôle de médiation entre la population et les institutions :

  • création de deux accueils d'urgence pour les enfants de personnels nécessaire à la gestion de crise (50 enfants au total)
  • mise en relation entre la police et des traducteurs pour une bonne compréhension des consignes de confinement
  • CLAS (aide aux devoirs) s'est transformé en séances en distanciel en fin de journée pour éviter le décrochage scolaire
  • Formation aux outils numériques pour la population
  • Suivi auprès des familles pour prévenir les violences familiales

 
Vanessa Eichwald précise que le mode d'organisation de l'association a facilité sa gestion et la continuité des activités :
« Un facteur essentiel de l'adaptabilité du CSC pendant la crise réside dans une organisation à la fois décentralisée et claire : un système de délégations précise les rôles et responsabilités de la direction et des responsables d'équipe. Ces derniers ont une forte marge de manoeuvre pour adapter leur activité et prendre des initiatives. Dans ces conditions, en travaillant en confiance, les salariés se sentent pleinement engagés et s'adaptent avec efficacité aux besoins de l'association. Cette crise agit comme un révélateur. Nous pensons poursuivre l'activité en télétravail sur du long terme en fonction des situations des salariés, et développer l'action de lutte contre la fracture numérique. Non seulement, il faudra développer l'offre déjà proposée en terme de formation des publics à l'outil informatique, développer l'éducation aux médias pour les enfants et adolescents afin de les informer des risques liés aux réseaux sociaux, ou aux mouvements communautaristes mais également accompagner les familles en difficulté dans leur demande de financement de matériel informatique auprès de la CAF.»

Centre social et culturel Robert Schuman Haguenau
Vanessa Eichwald - 03 88 06 18 48


 


 

Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir notre actualité
 
* Champs obligatoires
 
EuropeUnion EuropéenneRépublique FrançaiseGrand EstMoselleMeuseMeurthe-et-MoselleEurométropoleBanque des territoiresVille de ReimsGrand Reims communcaute urbaine
Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du PON « Emploi et Inclusion » 2014 - 2020